Anticiper

print this page

Remerciements à Patrick Chauvel

 

Elargir le périmètre observé : Anticiper et regarder la « situation de crise » plus que la crise…
Anticiper les signaux faibles !

De plus en plus la crise est multifactorielle. Pour la comprendre il est nécessaire de la regarder dans sa complexité. Celle de sa genèse, de sa trajectoire, de ses manifestations, et des opportunités qu’elle comprend. On parle alors de « situation de crise », plutôt que de crise, invitant ainsi à prendre en compte le contexte et à développer une approche systémique de son traitement. Sigmund FREUD affirmait que « Le Cristal se brise selon des lignes de fracture déjà présentes! ». Difficile de le rappeler quand la crise est là, mais la meilleure façon de gérer la crise c’est sans doute de la prévenir ; en ayant aiguisé son œil pour percevoir le plus tôt possible dans cette situation, les tensions, les contradictions, les dissonances, les forces, les fragilités, les ressources mobilisées ou oubliées… bref, en en connaissant la complexité… Comme un entraineur doit connaître au mieux son athlète, dans son contexte, pour savoir demander et obtenir de lui le meilleur, ici et maintenant… sans le ‘’casser’’ ! Approche systémique requise, fondée sur un effort constant d’observation, d’écoute, d’analyse et de considération !

 

Vous souhaitez poursuivre la lecture

flecheG Voir Politesse : La bonne distance entre le DAF et le DG

flecheG Voir Confiance : Créer les conditions de la confiance !