Christophe CAUPENNE

print this page

caupenne
Ancien commandant de Police – UNITÉ D’ÉLITE DU RAID

Christophe Caupenne est ancien commandant de police de l’unité d’élite du RAID (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion). Il a été pendant 11 ans Chef du groupe « Gestion de crise et négociation » et Coordinateur National des négociateurs de la Police Nationale pour le Ministère de l’Intérieur.

Il a résolu plus de 350 affaires de forcenés, prises d’otages, kidnappings à l’étranger, mutinerie etc.

C’est un spécialiste de  « l’humain », de la performance, de la négociation de situation à hauts risques, un expert en communication et en résolution de conflits.

Depuis 2011, il dirige « Caupenne Conseil », un cabinet de Conseil & coaching, Formation et assistance aux entreprises et à leurs Dirigeants.

Il est Délégué auprès du Défenseur des Droits, mais aussi Consultant « sécurité – police » auprès de plusieurs chaînes de Télévision, Radio et Presse Ecrite, membre du Comité Pédagogique du D.U. 3éme cycle de Gestion de Crises et sécurité publique du Professeur Denis Safran (Université Paris Descartes) et intervenant dans plusieurs instituts de formation.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles spécialisés, dont le dernier est : « Négociateur au RAID – éditions du Cherche midi ».

raid
« Le « bip bip » caractéristique réveille une partie de la maison. Sur le petit écran à cristaux liquides, un message sibyllin clignote : « Alerte – retour au service – prise d’otage à Rouen ». « Monsieur T., un artisan de 52 ans, retient sa femme en otage depuis maintenant deux heures sous la menace d’un fusil à pompe. »

De longues heures de négociation vont alors commencer…

Au fil du temps, l’empirisme qui présidait à la pratique de la « négociation » s’est transformé en une discipline aboutie. C’est aujourd’hui une vraie spécialité, riche et complexe. Le commandant Christophe Caupenne est le chef des négociateurs du RAID, l’unité d’élite de la police nationale. Il nous livre ici un ouvrage passionnant dans lequel les histoires sont plus extraordinaires les unes que les autres. »