Banquiers – quand les voir

print this page

Quand voir les banquiers ? 

  1. Dès les premiers symptômes
  2. Avant le diagnostic
  3. Après le diagnostic
  4. Le plus tard possible
  5. A chaque étape du processus
  6. Quand on a quelque chose de positif à leur dire
  7. Jamais (trouver les solutions en interne)

Commentaire:

La première bonne pratique c’est qu’il ne faut aller voir les banquiers que quand on a quelque chose d’intéressant à leur dire ; c’est-à-dire quand on dispose d’un plan d’actions détaillé. Les banquiers n’ignorent pas vos difficultés. Ils voient passer tous les jours votre flux d’opérations courantes et sont à mêmes de comparer celles-ci par rapport à des historiques ainsi que par rapport à d’autres entreprises clientes dans votre secteur. De plus, quand vous avez plusieurs banquiers, ils se parlent entre eux et ont accès à votre situation consolidée (données Banque de France). Souvent ils en savent plus sur la situation de l’entreprise que le chef d’entreprise lui-même.

La seconde bonne pratique consiste à ne jamais annoncer aux banquiers une mauvaise nouvelle sans aussitôt expliquer quelle mesure ou action on a pris pour compenser ou corriger cette mauvaise nouvelle.

Vous souhaitez aller plus loin

flecheG Voir 8 clés du succès d’une opération de restructuring
flecheG Voir Performance : Comment avoir une vision claire ?

Un commentaire pour “Banquiers – quand les voir”

  1. […] Lire la suite […]