Manager de transition – Bénéfice managérial

print this page

L’apport du Management de Transition dans le domaine managérial, c’est plutôt ?

  1. Rassurer le management / dialoguer/ aider à la prise de recul
  2. Capacité à se substituer au management en cas de problème
  3. Montrer l’exemple
  4. Passer à l’action (pas d’enjeu à titre personnel)
  5. Travail en équipe (créer du lien entre les services)

Commentaire:

Il faut absolument se méfier des personnes qui ont tout vu et tout fait. Chaque nouvelle crise est unique. Les bonnes solutions pour l’entreprise sont toujours trouvées dans l’échange et le dialogue. Pas dans la pensée unique. Il faut aussi dépasser le « ya ka faut kon ». Management de transition rime avec action. A un moment le manager de transition doit se retrousser les manches et mettre lui-même les mains dans le cambouis. Pour faire redémarrer la voiture mais aussi pour montrer l’exemple. Attention également aux modes de rémunération des managers de transition. Les honoraires proposés sont-ils fixes ou variables ? Connus à l’avance ? Une partie des honoraires est-elle liée à l’atteinte d’un objectif ? Success fee ? Si oui les critères de calculs de cette part variable sont-ils précis ? Pertinents par rapport à la situation de l’entreprise ? Attention à ce que ce critère ne soit pas biaisé ou n’encourage pas le manager de transition à ne travailler que dans une seule et unique direction, c’est-à-dire la sienne. Que ce mode de fonctionnement n’ait pas non plus pour conséquence de tuer les initiatives de l’interne ou de casser l’esprit d’équipe. Pour réussir la sortie de crise on a, parfois ou souvent, besoin de renforts externes mais on a toujours besoin de l’interne. Si l’interne n’est pas motivé c’est qu’on a raté une étape. Et qu’on le paiera tôt ou tard.

 

Vous souhaitez en savoir plus

flecheG Voir Qualité : Quelle définition pour le manager de transition ?
flecheG Voir 5 conseils pour maintenir et développer son employabilité